Lunettes pour le trail

OcchialiEn montagne, la luminosité est plus grande, il est donc nécessaire de protéger vos yeux, surtout à haute altitude. En plus de vous protéger des rayons UV, les lunettes sont utiles contre les insectes, la poussière et les branches basses.

Principaux critères à prendre en considération dans votre choix de modèle:

  • Conçu pour le trail
  • Ergonomie
  • Légèreté
  • La transition du niveau 1 (semi-transparent) au niveau 3 ou 4 (protection maximale) doit être rapide

Expérience de l’équipe TRM en Ultra, comparaison lentilles de contact et lunettes:

  • Les lentilles de contact sont très difficiles à gérer lors des sorties longues et des courses, mieux vaut opter pour des lunettes;
  • Choisissez une marque qui peut fournir une monture et des verres conçus pour une utilisation sportive;
  • Optez pour des verres neutres car ils ont une meilleure performance globale (jour et nuit) et portez un chapeau pour vous protéger de la lumière du soleil.

Pour plus de détails, cliquez sur vidéo ou recherche.

Sac à dos vs ceinture porte-bidons

Les sacs à dos couramment utilisés sont:zaino-grivel

  • D’une capacité de 5 litres pour les trails les plus courts;
  • D’une capacité de 7-10 litres pour les trails longs;
  • D’une capacité de 10 -15 litres pour les Ultra Trails ou Endurance Trails, offrant de la place pour l’eau et d’autres équipements.

Les différents modèles en vente peuvent être utilisés avec:

  • Une poche à eau (réserve en plastique de 1 à 3 litres munie d’un tuyau pour boire);
  • Des flacons ou bouteilles en plastique de 0,5-0,8 litres situés devant ou derrière les poches selon les modèles.

Comme cet équipement est utilisé à l’entraînement et lors des compétitions, il est important d’évaluer plusieurs aspects:

  • Le poids ;
  • Le nombre et la dimension des poches ;
  • L’accessibilité aux poches ;
  • Le confort ;
  • La respirabilité du tissu.

PortaborracciaLa ceinture porte-bidons est plus légère que le sac à dos, possède une capacité de 0,5 à 2 litres d’eau, mais un espace limité. Elle est recommandée pour l’entraînement et la course de moins de 3-4 heures.

Conseils TRM pour la poche à eau (Camelback)Camel

  • Utilisez la fréquemment afin d’empêcher la prolifération de bactéries et de moisissures;
  • Pour éviter le mauvais goût de l’eau, gardez le sac dans le congélateur;
  • Entraînez-vous avec le Camelback afin de connaître vos besoins en eau et de ne pas en manquer lors d’un entraînement ou d’une course.

Pour plus de conseils sur les différents équipements en termes d’hydratation et la façon de préparer un sac à dos pour un Ultra Trail, cliquez sur vidéo ou recherche.

Bâtons de course

MOUNTAIN-KING-Carbon-Trail-Blaze-Poles-e1417013174398L’utilisation des bâtons en trail est un choix personnel lié au style de course, au niveau de préparation, au type de terrain, et même dans certains cas, au règlement de la compétition. Ils offrent toutefois un soutien supplémentaire aidant à préserver les membres inférieurs et les muscles du tronc lors des trails longs et des ultra trails.

De plus, ils réduisent significativement la charge exercée sur les articulations en descente, aidant le trailer à réduire les impacts et à s’équilibrer sur les terrains accidentés, escarpés ou particulièrement glissants.

Lors des trails courts de 45-50km, les bâtons peuvent constituer un obstacle pour les trailers souhaitant réaliser une performance. Ils rendent la foulée moins fluide sur terrain plat et en descente. La décision d’utiliser ou non les bâtons dépend donc de nos propres objectifs.

Les recherches ont démontré que, pour un rythme identique, l’utilisation des bâtons en montée permet d’économiser 20 à 30% d’énergie. Cela constitue un facteur clé à prendre en compte lorsque les distances à l’entraînement et en compétition s’allongent.

Lors des ascensions modérées, les bâtons doivent être utilisés alternativement comme en ski alpinisme, tandis que dans les montées plus raides, il faut les planter simultanément afin de générer une plus grande force de poussée.

En descente, les bâtons permettent de réduire le poids exercé sur les membres inférieurs et de le redistribuer sur les bras et les épaules grâce à la technique « Butterfly ».

Conseils TRM

  • Tenez les bâtons comme en ski de randonnée sans porter les dragonnes: en cas de chute en descente, elles peuvent causer une fracture;
  • Entraînez-vous à les utiliser en montée et en descente, sinon leur efficacité diminue considérablement et, dans le cas d’une utilisation incorrecte, ils peuvent générer des douleurs aux articulations des membres supérieurs.

Les types de bâtons et comment les choisir

 D’un point de vue technique, les bâtons de trail peuvent être classés par:

  • Matériaux de construction (aluminium, carbone, alliage de métal);
  • Conception (monobloc, télescopique, en plusieurs parties);

La composition du bâton impacte significativement ses performances techniques. Prenez en compte que:

  • Les alliages métalliques sont très résistants mais pas les plus légers;
  • L’aluminium est léger, durable et suffisamment souple;
  • Les fibres de carbone sont les plus légers, mais rigide et avec une moindre résistance aux chocs latéraux. Par exemple, si vous marchez sur un bâton au sol, il peut se briser.

Les critères de choix prépondérants pour l’achat de bâtons de trail sont :

  • Leur solidité car ils sont soumis à de fortes contraintes en particulier en descente;
  • Leur légèreté, en gardant à l’esprit qu’ils sont principalement utilisés lors des entraînements longs et des Ultra Trails;
  • Leur facilité de rangement (pour les bâtons télescopiques et en plusieurs parties) en termes de rapidité et de difficulté d’exécution même dans les conditions de grande fatigue lors des longs entraînements ou en compétitions;
  • Leur ergonomie, pour éviter les ampoules et les écorchures à cause des frottements;
  • Les tailles disponibles afin d’adapter la hauteur de vos bâtons.

Expérience de l’équipe TRM

  • Les bâtons monoblocs sont nettement plus solides, en particulier en descente, et donc plus pratiques pour les athlètes plus lourds, mais ils sont difficiles à transporter et à fixer au sac à dos;
  • Les bâtons télescopiques et en plusieurs parties peuvent être facilement pliés et rangés dans le sac à dos ou même tenus à la main repliés, permettant ainsi de conserver un mouvement de bras correct pour courir en montée, sur le plat, ou en descente.