Vêtements de trail

12_Trailer sotto pioggiaUn trailer est habitué à s’entraîner quelles que soient les conditions météorologiques (pluie, boue, neige). En montagne, la météo est imprévisible et change souvent. Si votre lieu d’entraînement est loin des villages, prenez garde à la météo et prenez avec vous des vêtements contre le vent et la pluie: veste imperméable, gants, cache-cou et chapeau.

Dans tous les cas, avant de vous entraîner en lieux inconnus, dans des conditions de basse pression, assurez-vous de porter des vêtements techniques et un équipement précédemment testés par mauvais temps.

L’équipe TRM conseille:

  • Chaussures de trail: choisir des chaussures de trail adaptées à votre niveau, à votre profil et au type de terrain13_Scarpe(terre, neige, roche, sable, etc…). Celles-ci doivent être changées tous les 600 kms (règle s’appliquant à toutes les chaussures) pour éviter les risques de blessures. Il existe différents modèles de chaussures de trail sur le marché. Elles appartiennent à la catégorie A5. Après plusieurs années de pratique et d’expérience, nos modèles préférés sont la Sportiva Ultra Raptor, Ultra Trail Salomon ou Salomon XT 6 S-Lab, la Saucony Xodus, et au cas où vous ayez besoin d’une chaussure très amortissante, nous vous suggérons la Tecnica Inferno x Lite 2.0 et la Tecnica Inferno suprême Max 2.0. Gardez à l’esprit que le choix d’une chaussure est très personnel. Vous pourrez avoir besoin d’en changer plusieurs fois avant de trouver votre modèle idéal;
  • 14_GiaccaVestes de trail: les vestes à capuche imperméables sont conçues pour supporter le mauvais temps en montagne. Parmi les vestes légères et en conformité avec les exigences des Ultra Trails, nous vous conseillons les modèles de Raidlight. Pour les conditions météorologiques difficiles, comme les fortes chutes de neige ou la pluie, nous vous suggérons la Raidlight Top Extreme, la Raidlight Top Ultralight, la Salomon Bonatti, la Salomon GTX ou d’autres vestes similaires légères en tissu Goretex;
  • Maillots techniques: choisir un maillot respirant à manches longues. Les manches courtes peuvent être utilisées le15_Magliaprintemps et l’été par temps chaud. Nous vous conseillons de porter des manchons de course à pied;
  • 16_pantPantacourts de course: acheter ce type de pantalon et le porter avec des Booster (compression des tibias qui améliore la circulation du sang et la récupération). Les shorts sont rarement utilisés pour les Ultra Trails en montagne et uniquement par des athlètes élites à cause de la météo incertaine et de la technicité des chemins (possibilité de ronces le long du sentier ou de chuter). De plus, en montagne, la température change continuellement et l’on souffre rarement de la chaleur;
  • Chaussettes conçues pour le trail: choisir un modèle de qualité à séchage rapide. Éviter les produits 100% coton;17_calze
  • Chapeau et gants respirants: ces éléments sont indispensables en hiver et la nuit. Au printemps et en été, nous vous recommandons de porter une casquette ou un foulard pour éviter les coups de soleil;
  • Téléphone portable: acheter un téléphone très léger à prendre lors de vos longues sorties;
  • 21_zainoSac à dos ou poche à eau: avoir un Camelbak ou plusieurs poches à eau est un choix très personnel qui devient incontournable pour les compétitions de plus de 42 km.

Textiles techniques

L’équipement de trail doit répondre à des caractéristiques techniques spécifiques: garder la température du corps constante, être respirant, à séchage rapide et étanche.

Nous ne recommandons pas l’utilisation de tissus 100% coton (même pour les chaussettes!). Les tissus en coton ne sèchent pas rapidement, ne sont pas respirants et conduisent à la formation de cloques ou d’écorchures.

Lors des entraînements longs et des compétitions, il est préférable de porter plusieurs couches de vêtements sur le haut du corps.

 Vous serez ainsi en mesure de changer les couches selon les conditions météorologiques:

1ère couche, respirante et légère, à manches courtes pour pouvoir la compléter avec des manchons de course ou l’échanger avec un top à manches longues si la température diminue

2nde couche, maille polaire capable de garder la chaleur et de protéger contre le vent pour être porté sur la 1ère couche en cas de temps froid ou la nuit

3ème couche, veste imperméable conçue pour résister aux intempéries en montagne.

L’imperméabilité est mesurée en Schember (le fondateur), 1 Schember = 1 mm de liquide dans une colonne d’eau. Une veste de trail est considérée imperméable si elle garantit 10.000 Schembers (à l’intérieur de la veste, vous trouverez une étiquette indiquant Goretex, membrane Powertex ou MP +).

Si la météo est bonne et la température douce, vous pouvez porter seulement la 1ère couche et transporter une veste coupe-vent afin de l’avoir avec vous au cas où.

Recommandations de l’équipe TRM:

  • Tout ce que vous portez doit vous convenir parfaitement pour assurer un maximum de confort et de performance technique;
  • Testez plusieurs fois l’ensemble du matériel que vous souhaitez utiliser en compétition. Un élastique mal positionné ou un maillot trop petit ou trop grand peuvent conduire à la formation d’écorchures douloureuses après plusieurs heures d’effort ;
  • Les marques utilisent des tissus et des membranes qui peuvent avoir différentes dénominations et au final, différentes performances;
  • Achetez seulement des articles conçus pour le trail et cherchez des conseils auprès des revendeurs spécialisés;
  • Avant une longue séance d’entraînement ou une compétition, étalez de la vaseline entre les cuisses et sur les mamelons pour empêcher les frottements.

 Pour en savoir plus sur les vêtements et les textiles, cliquez sur vidéo ou recherches.

Sur-gants imperméables

Lutter contre le froid aux mains dépend du système de régulation de la température propre à chaque athlète. Toutefois, dans certaines conditions climatiques et lors de longs entraînements et Ultra Trails, il est indispensable de préserver la chaleur du corps perdue, en premier lieu par la tête et les extrémités.

Pour ces raisons, des gants et des sur-gants imperméables sont listés parmi l’équipement obligatoire de certaines courses célèbres telles que l’Ultra Trail du Mont-Blanc et le Tor des Géants.

L’innovation progresse continuellement mais il n’y a pas encore à ce jour sur le marché une marque proposant des sur-gants pour le trail à la fois imperméables, très respirants et capables de conserver la chaleur.

Suggestions de l’équipe TRM pour les Ultra Trails:

  • Choisissez des sur-gants conçus pour le ski-alpinisme, la technologie dans ce domaine étant très avancée;
  • Optez pour une taille légèrement plus grande de sorte qu’il y ait un espace entre les 1ers gants et les sur-gants. Cela améliore la circulation de l’air;
  • Les 1ers gants doivent être chauds, doux et respirants. Prévoyez d’en avoir un certain nombre disponible lors de vos longues sorties ou compétitions et de les changer fréquemment. Soyez Stockez les dans un sac plastique jusqu’à leur utilisation (si vous les portez avec vous);
  • En cas de conditions très défavorables (pluie ou neige abondante), portez des gants de ski pendant la nuit.

Pour plus de détails, cliquez sur vidéo ou recherches.